Stats


Majoration pour tierce personne (MTP)

Définition

La majoration pour aide constante d'une tierce personne est accordée au titulaire d'une pension pour invalidité remplissant les conditions suivantes : l'invalidité l'empêche de travailler, et l'oblige à avoir recours à l'assistance d'une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie.  Elle est remplacée à compter du 28 février 2013 par la prestation complémentaire pour recours à tierce personne

Substitution de la MTP par la PCRTP

A compter du 28 février 2013 la PCRTP se subtitue à la MTP. Il est possible sur demande auprés de la CPAM de faire la subtitution.
Attention le mode de calcul est différent de la MTP:

  • si le montant de la PCRTP auquel vous avez droit est inférieur ou égal à celui de la MTP que vous percevez, le bénéfice de la MTP est conservé,
  • si le montant de la PCRTP calculé est supérieur à la MTP, vous bénéficiez de la PCRTP.

Montant

Le montant de votre MTP ne varie pas en fonction du nombre d'actes ordinaires de la vie courante que vous ne pouvez pas accomplir seul, à la différence de la PCRTP voir aide mémoire

Cumul

CUMUL pour MTP ou PCRTP est régie par la Circulaire du 12 juin 2013

  1. PCRTP et allocation personnalisée d’autonomie
    De même que la majoration pour aide constante d'une tierce personne prévue à l'article L. 355-1 du code de la sécurité sociale, l’attribution de la PCRTP exclut la perception de l’allocation personnalisée d’autonomie.
  2. PCRTP et prestation de compensation du handicap
    La PCRTP, de même que la MTP, peut être cumulée avec la prestation compensatrice du handicap à titre différentiel. Les sommes versées à ce titre viennent en déduction du montant mensuel de la prestation de compensation pour l'élément lié aux aides humaines.

Retraite et MTP

Une majoration pour aide constante d'une tierce personne peut être versée au retraité invalide :

  • qui est dans l'obligation d'avoir recours à l'assistance d'une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie et qui remplit l'une des 2 conditions suivantes,
    • et qui est titulaire d'une pension de vieillesse attribuée en remplacement d'une pension d'invalidité,
    • ou qui est titulaire d'une pension de vieillesse attribuée pour inaptitude au travail.

La condition d’invalidité doit être remplie à partir de la date de liquidation de la pension de la retraite et au plus tard avant l'âge d'ouverture du droit à une pension de retraite à taux plein (soit entre 65 et 67 ans, selon la date de naissance).

Textes de référence